Designers ou colleurs d'étiquettes ?

Publié le par Samia

On vous parles des fringues mesh depuis leur arrivée dans SL.
Et on va continuer, d'autant plus que la sortie récente de Firestorm en version compatible mesh (attention, version beta, ya des bugs qui trainent...) va accentuer l'engouement, au delà de l'effet "nouveauté".

Seul problème, cet engouement attire inévitablement un certain nombre d'aigrefins qui vont tenter de nous refiler n'importe quoi sous prétexte que c'est en mesh.

Ce qui est d'autant plus facile que le mesh, ce sont des fichiers au format collada, nouveaux dans SL mais utilisés depuis longtemps dans d'autres appications.
Donc, des vêtements "mesh" existent déjà, et des bibliotheques de fichiers sont disponibles sur le web. 

Grande est dès lors la tentation pour certains designers revendeurs de récupérer ou d'acheter ces fichiers, de les texturer avec plus ou moins de talent, et de trompetter à la ronde qu'ils font partie des premiers créateurs de vêtements mesh... alors qu'ils n'ont rien créé du tout. Ils ont récupéré un vieux stock et collé leur étiquette dessus. 
Ce qui n'empeche pas certains d'entre eux de facturer un max pour ces rogatons. (certains, heureusement, sont plus honnêtes, ou plutôt moins malhonnêtes, et sans doute pris d'une vague crise de conscience, décident de les vendre à bas prix)

Prenons quelques exemples... 

Les robes pour commencer. On vous avait parlé de Haut Monde, on s'est faites avoir. C'est du fichier récupéré et (plutot bien) retexturé. La preuve en images... Haut Monde, Monkey Moon et Calla proposent rigoureusement la même robe, dans les deux memes versions. Aucune différence, même dans l'ajustement. 
Le prix en revanche varie considérablement selon le colleur d'étiquette. On se demande un peu pourquoi cette robe, rigoureusement identique dans sa forme, coûte L$ 100 chez Monkey Moon, L$ 219 (hors promo) chez Haut Monde, et carrément L$ 399 chez Calla. 

robe-FP1a robe-FP2a robe-FP3a

robe-FP1b robe-FP2b robe-FP3b

Même combat pour les jupes... La même forme est méticuleusement recyclée (en deux versions, lisse ou plissée) par différents revendeurs... 

Jupe-D1a Jupe-D2a Jupe-D2b

Reconnaissont toutefois à LaRosa un assez joli travail de texturage façon cuir. C'est déjà ça. Mais cette jupe est vendue L$ 249 (avec en prime un top hideux dont on ne voudrait pas en free), travailler la texture est un minimum.
Mais que dire de ce vague trait sur la version de Haut Monde pourtant vendue L$ 149 ?
Et de cette ceinture ridicule (et qui passe sous le bouton) chez Ruca Tease, dont on se demande ce qui peut bien justifier le prix de L$ 299 ?
Sans parler de ces machins noirs supposés faire office de ceinture chez Monkey Moon ? (qui a toutefois la décence de ne les vendre "que" L$ 100, et d'en offrir une en freebie)

Jupe-PL1a Jupe-PL2a Jupe-PL3a

Parce que c'est un autre souci, le texturage du mesh. Il est parfois réussi, parfois raté, parfois quasi-inexistant. Eh bien je ne suis pas d'accord. Ca n'est pas parce qu'un vêtement est mesh qu'il faut le texturer avec un rouleau de peintre en batiment ! une fringue classique mal texturée est moche, une fringue sculpt mal texturée est moche, et sans surprise, une fringue mesh mal texturée est moche. 
Et on aime pas acheter ce qui est moche, mesh ou pas mesh !

Quelques exemples d'horreurs avec des top full perm eux aussi (et comme les jupes en deux versions.. t-shirt ou tank top), donc identiques chez ces différentes boutiques, et texturés de façon navrante... 
La forme est basique, l'ajustement tres approximatif, les motifs sans intéret et les détails inexistants. On dirait du plastique, c'est de la fringue pour Playmobil®. Et pourtant, ils osent le vendre... L$ 100 le pack chez Rawr, L$ 249 avec la jupe cuir chez LaRosa, L$111 le t-shirt chez Reel Tees.

top-1 top-2 top-3

Et puis bien sur, il y a le style. Mais là, rien de nouveau. Il y aura des horreurs mesh comme il existe déjà des horreurs layer et des horreurs sculpt. Le mesh n'y changera rien - et aggravera éventuellement le probleme. 

Rigolons par exemple un moment avec cette robe de chez Maai. Seule qualité, elle est pas chère (L$ 99). Problème, elle est hideuse. Vous êtes autorisé(e)s à admirer mon dévouement, c'est bien parce qu'on est dans notre période meshes que je l'ai achetée ! (pas de démo), même en freebie j'en voudrais pas.

Une seule taille, inutile de dire que sur moi elle flotte allègrement. Quant à la coupe ... disons qu'il faut aimer le concept de décolleté jusqu'au pubis. Moi, j'aime pas.
Le texturage serait plutot sympa si vu de dos le raccord n'avait pas été fait de façon aussi grotesque.

robe-L2 robe-L1

Le problème d'ajustement à la shape sera d'ailleurs un souci récurrent. La plupart des arrivants sur ce marché ne proposent que deux tailles (normale ou curvy). Il en faut au moins 4 (et peut etre davantage) pour que la plupart des besoins soient satisfaits. 

Tout ça pour vous dire qu'il va falloir etre vigilant(e)s...
Dans tous les cas, n'achetez PAS si vous ne pouvez pas essayer la démo et vous rendre compte par vous-même. 

Jusqu'à présent, la seule créatrice qui atteint vraiment notre niveau d'exigence, c'est Jane.

Quelques autres s'en approchent... Angel Alphaville, Elemiah, RA, SLC... sont sur la bonne voie.  
Les autres, c'est au pire sans espoir, au mieux un potentiel à confirmer.  

Pas de "liens utiles". Il ne s'agirait en l'occurence que de liens inutiles. 

Publié dans Coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Domona 26/11/2011 16:51

Suite à votre article, j'ai fait un tour à Haut-Monde.
Quelle terrible déception et pas en rapport aux meshes mais à tous les vêtements présentés. Aucun ne sont texturés, même pas un minimum. Pour les ombrages, c'est le minimum syndical.
Je n'appelle pas ça des créateurs.

Samia 27/11/2011 17:26



Nous non plus