Jane se lance dans les fringues Mesh

Publié le par Samia

On a déjà dit tout le bien qu'on pensait de Jane

Elle innove, et lance plusieurs collections de vêtements mesh.

Et le résultat est intéressant. Pas forcément idéal, parce qu'on ne peut pas ajuster finement un mesh comme on le fait avec un sculpt ou un prim classique. Le mesh s'adapte automatiquement à la taille, mais pas aux détails de la shape. Donc, le résultat n'est pas parfait (à moins que la créatrice ait une shape proche de la votre).
Mais, il y a des points intéressants. 

Pour le jean, c'est un peu comme pour celui de slink, je ne suis pas vraiment convaincue... C'est pas mal, mais ça baille un peu à la taille, la texture n'est pas géniale,ça n'apporte pas spécialement plus de réalisme... Bref, je pense que les pantalons classiques, avec des attachements bien faits, ont encore de beaux jours devant eux !

jane-mesh-jean

Top Nyte N Day, chaussures PixelFashion

L'usage des meshes devient plus intéressant pour les jupes... Parce qu'il n'y a plus de probleme de jonction entre le clothing et les prims, plus de souci sur les textures en fonction du réglage windlight, et surtout que le mesh va suivre les mouvements du corps. Donc, on peut bouger sans que la jambe ne déplace du prim, le mesh s'adapte. Comme la jupe système, mais en beaucoup mieux, le mesh ne flottant pas à 10cm du corps comme la jupe système. (et accessoirement ne nous faisant pas un popotin XXL)

jane-mesh-jupe-1 jane-mesh-jupe-3

Top Zaara, chaussures Kalnins

Ca signifie par exemple qu'on va enfin avoir des jupes droites correctes sans qu'elles ne soient ultracourtes.
Et surtout qu'on va enfin pouvoir s'asseoir en jupe, sans que le prim ne pendouille lamentablement sous nous ! 

jane-mesh-jupe-B1 jane-mesh-jupe-B2

Chemisier Meb, chaussures Kalnins

Même principe pour les robes : pas de souci de jonction entre prim et clothing, et possibilité de prendre toutes les poses qu'on veut, le mesh suit le corps. Par ailleurs, j'aime assez le design 50s de cette robe là. 

jane-mesh-robe-A1 jane-mesh-robe-A3

Un inconvenient toutefois avec les robes. Comme on ne peut pas ajuster plus que ce qui est fait automatiquement, les écarts entre sa shape et celle de la créatrice seront d'autant plus marqués, et feront que la robe ne nous ira pas forcément très bien... Bref, il va falloir prendre les démos (Jane en fournit)

Par exemple j'aime bien le style de cette jupe, mais les bretelles flottent au dessus de mes épaules et surtout elle me grossit méchamment (non, je ne suis pas tombée dans le pot de Nutella®). Mais comme la précédente, pour s'asseoir, c'est top moumoute !

jane-mesh-robe-B1 jane-mesh-robe-B3

Coté tarifs, sans être aussi bon marché que ce que Jane propose habituellement, ça reste très très raisonnable, surtout s'agissant d'une innovation (vous vous souvenez du prix des premieres fringues sculpt ? de CeCubic ? alors imaginez à quel point ça va douiller quand Redgrave ou Lelutka sortiront leurs fringues mesh...)

Les jeans sont à L$ 150, les packs de 3 jupes à L$ 250-300, les packs de 3 robes à L$ 400 (vous pouvez les prendre séparément bien sur), ce qui est plus qu'honnête.

Evidemment, il y a une contrainte à ne pas oublier... Seules les personnes qui utilisent un viewer mesh verront ce que vous portez. Pour le moment, ça en limite sérieusement l'usage possible.

Mais Jane aura été précurseur sur ce qui deviendra forcément une tendance importante dans la mode SL, qu'elle en soit remerciée !

Le magasin de Jane inworld

La boutique sur le Marketplace (les fringues mesh n'y sont pas encore)

Le blog de Jane (sur lequel elle ne parle pas de cette innovation, encore une qui met son blog à jour quand elle a rien d'autre à faire :p) 

Publié dans Mesh

Commenter cet article