L'invasion des meshes a débuté.

Publié le par Samia (avec la participation de nao)

Les vêtements mesh fleurissent dans SL avec une frénésie qui, dès aujourd'hui, rend amusantes les prédictions des habituels oiseaux de mauvais augure qui s'exprimaient sur le thème "Les meshes ça marchera jamais". 

Les vêtements mesh sont indiscutablement en voie de devenir des incontournables, nous avons été parmi les premières a y croire, et nous sommes évidemment ravies de constater que nous avions une fois de plus raison ;)

Pour autant, la qualité et l'intérêt de ce qu'on nous propose en meshes reste pour le moins inégale.

Par exemple, ce short de chez Jane (oui, encore). On voit l'intérêt du truc (avoir un short qui soit un peu ample au lieu de coller à la peau, et avec lequel on puisse bouger librement, ce qui est plutot problématique avec les shorts disposant d'attachements sculpt pour donner cet effet de volume.
Grace aux différentes versions fournies, le mesh s'adapte bien à la shape. Malheureusement, Jane s'est un peu trop focalisée sur la forme (on la comprend, c'est le défi principal à relever) au détriment de la texture, qui est plutot ratée... 

mesh-J1

Cheveux Analog Dog, top Nyte N Day

Mais de nouveaux magasins proposent à leur tour des nouveautés en mesh.

Certains tels LaRosa sont à éviter : Des fichiers 3D full perm achetés sur le web, un texturage au rouleau à peinture, et hop ça leur permet d'annoncer fièrement une nouveauté en mesh. Fut-elle hideuse et sans intérêt.

D'autres font un effort plus louable, comme par exemple SF Design (ce qui a été l'occasion pour nous de constater que cette boutique, qui a eu son heure de gloire en 2007, existait encore ^^)
Plus louable, mais pas beaucoup plus réussi au final...

Ils nous proposent une salopette (drôle d'idée, soit dit en passant, personnellement j'aurais pas commencé par ça) dont j'ai testé la démo. (le prix est raisonnable, L$ 200, mais franchement la démo me suffisait)

mesh-SFD1 mesh-SFD2

T-shirt Laqroki, chaussures Maitreya.

Le mesh lui-même est bien réalisé, mais la forme assez hasardeuse (meme en prenant la plus petite taille, ça baille à la poitrine et aux hanches), et le texturage un peu étrange au niveau des fesses et de l'aine. 
C'est dommage, parce que la texture jean est plutot réussie, et que certains détails sont bien soignés, comme les attaches des bretelles. 

Sans être totalement réussie, la démarche de Haut Monde est plus intéressante. 

D'abord, parce que plusieurs produits sont proposés. Il s'agit manifestement d'une volonté de développer ce type de créations, et pas seulement de sortir un article à la va-vite pour attirer le chaland.
Ensuite parce qu'il ya un véritable effort sur les textures. Pas parfait, il y a encore du boulot, mais la démarche est appréciable.
Enfin, parce que le fait que les vêtements soient mesh ne se traduit pas par une inflation délirante. 

Pour autant, il y a encore du boulot avant que Haut Monde ne rejoigne les boutiques incontournables... 

Il n'y a rien à redire techniquement sur le top testé par nao, le mesh est bien fait, le travail de texture est sérieux... Bref, c'est dommage qu'il soit si laid. Et là, les meshes ne changent rien.. Cette partie à fleurs surmontée d'un tissu aussi lisse qu'uni, c'est moche.

mesh-N

C'est un peu le meme probleme avec la jupe (également de Haut Monde), en moins grave toutefois : La forme mesh est vraiment bien faite, il y a un détail joliment soigné (l'effet pailleté sur le coté) .. mais le reste de la texture est un bete gris foncé uni, sans aucun effet, pli, ni détail. Du coup, ça donne une impression de "pas fini". 

Haut Monde a également sorti une robe, qui est probablement sa production la plus intéressante pour le moment. D'autant qu'elle est vendue à un prix parfaitement honnête. (L$ 75 en promo pour sa sortie, L$ 219 par la suite)

mesh-HM2 mesh-HM1

L'ajustement à la shape n'est pas encore au niveau de Jane, ça baille un peu dans le dos par exemple, mais c'est loin d'etre catastrophique, la robe est parfaitement portable. 
D'autant que la robe elle même est plutot réussie... style simple mais tout à fait portable, et un joli travail sur les textures, avec des ombres et plis bien dessinés et un motif de dentelle florale en relief au niveau du bustier, enfin une créa qui a compris que faire des meshes ne dispensait pas de travailler les textures !

Les autres créations mesh découvertes ce week end ne font pas preuve de la même classe que cette robe, surtout portées ensemble... J'ai été tentée de builder un réverbère et un bout de trottoir pour vous les présenter... 

mesh-P1 mesh-P2 

La jupe est à nouveau cette de Haut Monde, avec le détail en doré cette fois. Détail réussi, mais qui ne fait hélas que souligner la pauvreté de la texture du reste de la jupe...

Le top est de Vogue, qui a eu une idée intéressante : Ils proposent un top gratuit en version classique pour tout le monde, et en version mesh pour les membres de leur groupe (inscription gratuite)
Le texturage zèbre est plutot réussi - si on aime ce style - mais la forme, elle, laisse franchement à désirer... ça flotte, ça baille,  bref c'est raté. 

Quant aux bottes dont j'ai pris la démo, elles, viennent de chez Slink (qui avaient proposé en même temps que Jane un jean mesh
L'idée d'utiliser les meshes pour des bottes hautes me parait pertinente. Même si J's avait en sont temps joué sur la fusion d'une texture chaussure et d'un sculpt, avec un résultat remarquablement réussi, cela permet de donner un petit effet de relief supplémentaire qui est tout à fait bienvenu. 
Il y a indiscutablement un travail sérieux sur la texture, les plis, les reflets de lumière, tout ça a été vraiment bossé. 
Petit problème, le résultat est à mes yeux plus proche d'un vinyle bas de gamme que du cuir... Mais après tout, c'est une affaire de goût.
Gros problème : le prix. L$ 700 la paire de bottes, et L$ 3200 pour le pack, ça relève clairement de la démarche hélas prévisible "puisque c'est du mesh vous allez payer un max".
Or, mesh ou pas mesh, la qualité de ces bottes ne justifie pas ce prix à mes yeux.

L'invasion des meshes ne fait que commencer, donc... à suivre ! 

Edit du 15 septembre : On s'est faites avoir. Les meshes de Haut Monde n'ont pas été dessinés pour SL, mais récupérés dans une bibliotheque de fichiers 3D full perm. Pas de création donc, en dehors des textures. Ce qui est contraire à ce que nous aimons vous présenter, d'autant plus que d'autres vendeurs utilisent exactement le même mesh en le texturant différemment.

Publié dans Mesh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eve 05/09/2011 21:44


Merci pour ce joli déballage
^^
Vu que je suis pas encore revenue sur SL, je sais au moins, grâce à toi, ce qui est bien ou complètement à bannir de mon dressing :p

Globalement dirais-tu que les mesh sont de prix convenables ? ou cela augmente un peu ?


Samia 06/09/2011 00:28



Avec plaisir :)


Je dirais qu'il se passe exactement la même chose que lors de l'arrivée des sculpts... Les prix sont avant tout une décision marketing. 


Certains, sous prétexte qu'il s'agit d'une innovation technique, en profitent pour méchamment saler les prix. C'est le cas de Slink, ou de Rebel Hope par exemple. La qualité de leur production ne
justifie en rien le prix demandé, mais ils jouent sur le fait d'etre parmi les premiers à faire du mesh. Ca rappelle ce qu'a fait CeCubicEffect en d'autres temps. 


Et je pense qu'on a encore rien vu... Lelutka sortira forcément des fringues mesh, il est probable que Redgrave aussi, et là les additions seront himalayesques... 


Mais d'autres, comme Jane ou Haut Monde, pratiquent des prix plus que convenables. Et puisqu'une de mes espionnes m'informe que Maylee Oh (The Secret Store) est en train d'en préparer aussi, je
suis convaincue qu'elle fera partie de ce club là. 


Ceci dit, il est encore trop tôt pour avoir une vue globale... Le petit nombre de boutiques qui ont sorti des vêtements mesh (meme si la progression est exponentielle) ne permet pas d'avoir un
"échantillon représentatif". 


A mon avis, on aura la "vraie" réponse quand il y aura davantage de viewers compatibles mesh. Je pense à FireStorm, en particulier. Là, on passera d'un marché d'initié(e)s à un marché de
masse. 
Et bon nombre de créas se lanceront à leur tour. 


A ce moment là, on pourra se faire une idée des prix pratiqués.
Mais de toute façon, il s'agira d'une décision marketing (qu'on ne vienne pas me parler du coût des uploads, à l'échelle d'une boutique, c'est une blague) de profiter des mesh pour augmenter les
prix, ou au contraire de décider de garder des prix comparables à ce qui était pratiqué par la meme boutique. 


Mon pronostic : les boutiques chères seront encore plus chères, les boutiques raisonnables resteront raisonnables :)