Sans talent, la technique n'est qu'une sale manie.

Publié le par Samia

Dans "le mauvais sujet repenti", M. George Brassens chantait que "sans technique, le talent n'est qu'une sale manie".
Les créations mesh qui sortent nous obligent à le contredire.

Les meshes étant une innovation, à tel point que seuls quelques viewers peuvent les voir, certains créateurs semblent croire que le fait de sortir un vêtement fait en mesh suffit pour qu'il soit intéressant.

Ca n'est pas le cas. La technique mesh, pour intéressante qu'elle soit, et nous avons été parmi les premier(e)s à en parler, ne rend pas un vetement intéressant s'il n'y a pas du talent à l'oeuvre également. 

L'exemple en est fourni par Hucci. A leur décharge, cette robe n'est pas vendue, mais fournie en cadeau de Subscribomatic, et ils préviennent clairement qu'ils débutent sur les meshes, et que le résultat n'est pas parfait.
Je confirme.
La coupe est pour le moins basique, le texturage carrément raté, quant aux froufrous supposés apporter un "plus", ils sont tout simplement hideux. Ne parlons pas de l'ajustement à la shape, je ne voudrais pousser personne au suicide.
On pourrait m'opposer que s'agissant d'un item gratuit, ils ont le mérite d'essayer. Certes.
Sauf que cette robe fait partie d'une logique que je désapprouve : "puisque c'est gratuit, on peut balancer n'importe quoi, et comme les meshes c'est nouveau, ça nous fera de la pub".

Hélas, il suffit de porter la robe pour se rendre compte que la pub est négative. Pas négative pour le principe des meshes, s'asseoir permet de se rendre compte une fois encore de ce que les meshes apportent, simplement négative pour eux.
C'est laid, mal foutu, mal texturé, ça pourrait me plaire si je venais d'arriver dans SL et que je cherchais les freebies entre deux moneytrees, et encore, je crois qu'à l'époque j'avais meilleur goût que ça. Berk.

mesh 006 hucci1

Skin Laq, cheveux Analog Dog, chaussures Maitreya Gold.

Je dirai hélas presque la même chose de la robe longue sortie par Rebel Hope Designs. 
En nuançant : s'il s'agissait d'un freebie ou d'un cadeau de groupe, la démarche serait intéressante.
Sauf que ça n'est pas le cas... La robe est vendue L$725 pour une couleur, et le pack "toutes couleurs" est à L$3600.
Une paille... 

Et qu'est ce qu'on a pour ce prix ? Une robe correctement faite en mesh - c'est déjà ça, disponible en deux versions histoire de tenir un petit peu compte des différences de shapes, mais hélas texturée sans idée, sans créativité, manifestement sans autre intention que "sortir quelque chose en mesh". 
Là encore, et surtout s'agissant d'une robe longue, l'intérêt des meshes est évident, la robe suivant bien les mouvements du corps. Ca n'est pas la technique qui est en cause, c'est le talent.
Sauf que... Coté technique, il est rigolo de constater que les volants autour du cou ont été fait en bon vieux sculpt des familles, et pas dans le mesh...

Je vous en montre la démo, mon implication dans ce blog n'allant pas jusqu'à raquer L$ 725 pour une robe dont le style (technique mesh exceptée) rappellera The Free Dove aux plus anciennes d'entre nous.

mesh 011 mesh 010

Le contraste vient - une fois encore - de Janie Marlowe, la créatrice à l'oeuvre chez Jane.

Non seulement elle a été la première à proposer des fringues mesh bien faites, originales (elle n'a pas récupéré un fichier 3D sur le web) et texturées avec son style, mais elle continue de mener la course en tête.

D'abord, en demandant par notecard à toutes celles qui avaient acheté ses premières créations mesh de lui faire un retour sur les questions d'ajustement, de commenter, de critiquer, bref, de l'aider à s'améliorer. 

Ensuite, en tenant très vite compte de ces retours, et en envoyant à tout le monde des versions complémentaires, afin que ses créations aiilent, sinon idéalement, du moins beaucoup mieux aux différentes shapes.
Résultat : cette robe à laquelle je reprochais de faire croire que j'avais pillé sauvagement les réserves de Nutella® des FFV me va beaucoup, mais alors beaucoup mieux, avec la version "petite" que Janie a envoyée dans son update.

mesh 013mesh 014 

Enfin, en continuant de sortir de nouveaux vetements mesh.
Elle ne se contente pas du "coup marketing" pourtant magnifiquement réussi d'avoir été la première a proposer des collections en mesh, elle y croit manifestement, et sort de nouveaux modèles.

Comme cette robe "deuxième peau".
On est un peu hors-saison, mais c'est le style que j'adore porter en hiver. Sauf que dans SL, c'était forcément moche jusqu'à présent. Soit fait avec une jupe système, et donc popotin d'éléphant + truc qui baille à la taille, soit fait avec des prims et donc interdisant de bouger.
Là on peut bouger, s'asseoir, et même s'asseoir dans les positions qu'on veut (essayez de vous asseoir à genoux comme sur la 2e photo avec une robe autre que mesh, vous m'en direz des nouvelles...)
Et Jane fournit 4 versions de sa robe, ce qui sans garantir un résultat parfait, permet que ça aille correctement à la quasi totalité d'entre nous.

mesh 016mesh 018 

La technique de Janie est irréprochable.
Mais au delà de la technique, Jane a indiscutablement du talent. 
Et, mesh ou pas mesh, c'est le talent qui a fait, fait encore, et fera toujours la différence entre les designers qu'on aime et ceux sans intérêt.  

 

Publié dans Mesh

Commenter cet article